Emile Fradin

1906-2010

Les inventeurs

Emile Fradin au début de l'affaire de Glozel

Né le 8 août 1906 au hameau de Glozel, Emile Fradin a dix-sept ans lors des premières découvertes dont il est l'inventeur avec son père Antoine et son grand-père Claude. Ces vestiges surgis d'un passé énigmatique bouleversent sa vie de jeune paysan. Il devient l'interlocuteur de savants de disciplines diverses, préhistoriens, épigraphistes, géologues, paléontologues, d'hommes d'Etat, de parlementaires, de magistrats, d'artistes, de journalistes.
         Dans ce flot d'événements exceptionnels qui construisent sa vie, des moments restent plus profondément inscrits. Moments d'humiliation lorsque la brigade mobile de Clermont-Ferrand perquisitionne à Glozel en février 1928 suite à la plainte, la veille, de la Société préhistorique française contre X, ou lorsque le juge d'instruction de Moulins l'inculpe en juin 1929 dans cette même affaire. Moments de peine lorsque disparaissent ceux qui l'avaient soutenu, Antonin Morlet, Claude Fradin son grand-père, les savants défenseurs de Glozel. Mais aussi moments de grand bonheur, ceux des découvertes dans le champ de fouilles, de la victoire judiciaire complète, d'abord contre la Société préhistorique française en juin 1931 puis contre René Dussaud, conservateur du Louvre, en mars 1932.
        
Il livre ses souvenirs de l'affaire dans Glozel et ma vie, publié en 1979 et réédité en 1990 par les éditions Archéologia. Décédé dans sa 104e année, il était resté le dernier protagoniste de cette controverse archéologique et épigraphique. La formidable énergie qu'il avait conservée lui permettait de suivre avec curiosité et sérénité les développements de cette affaire sans fin.
         "Il n'oublie pas Marie-Thérèse, son épouse qui, dans son effacement apparent, l'a soutenu tout au long des jours par l'accueil des visiteurs du Musée dont elle accompagnait la visite avec talent ou par les conseils qu'elle donnait, notamment au moment de la publication de Glozel et ma vie." (J.-Cl. Fradin)

         Emile Fradin en 2003, le jour de ses 97 ans         Emile Fradin en 2001, le jour de ses 95 ans

Les inventeurs