Herbert SAUREN
Translittération et traduction des inscriptions
du
Corpus d'Antonin Morlet

traducteurs actuels

En janvier 2008, Herbert Sauren, professeur émérite de l'Université de Louvain (Belgique), a pris contact avec le Musée. Il avait reconnu dans quelques inscriptions de Glozel la mise en oeuvre certaine d'une écriture sémitique. A défaut d'un inventaire exhaustif des inscriptions glozéliennes (qui est en projet), le Musée lui a communiqué le Corpus des inscriptions (1965) d'Antonin Morlet, afin qu'il puisse éprouver son hypothèse. En moins de six mois, il a réalisé la translittération et traduction de toutes les inscriptions du Corpus puis de celles de Origines de l'écriture, en a dressé le vocabulaire complet et établi l'épigraphie générale.
     Ces textes mis en ligne ne constituent que des documents de départ, sur lesquels pourra s'appuyer la discussion. Le professeur Sauren souhaite en effet que la thèse qu'il soutient suscite le débat. Et il invite vivement ses lecteurs à exprimer leur opinion, qu'ils confirment ou infirment son point de vue.
     Pour mieux connaître l'auteur, vous pouvez consulter une brève notice biobibliographique où figurent ses coordonnées.
     Le professeur Sauren a par ailleurs réalisé un Vocabulaire des inscriptions sémitiques de l'Europe occidentale, du 1er millénaire avant J.-C. aux premiers siècles après, qui comprend les lexèmes des inscriptions de Glozel identifiées par l'abréviation "gl".
     D'autres documents commencent à être accessibles sur le site www.herbertsauren.netau.net qu'il a récemment créé.
     A la mi-décembre 2010, il a participé à un congrès au British Museum sur le thème "Ceramics, Cuisine and Culture : the Archaeology and Science of Kitchen Pottery in the Ancient Mediterranean World". Il a réalisé pour cette occasion un poster et une notice d'accompagnement, intitulée Kitchen Pottery and its Uses in Western Europe in the Late 1st Millennium BC and the Early 1st Millennium AD : the Evidence from Semitic Inscriptions.
     Vous pouvez prendre contact avec le professeur Sauren au moyen de l'adresse dinosauren@sapo.pt.

traducteurs actuels