Denis Peyrony

1869-1954

Les adversaires

Conservateur des Eyzies, membre de la Commission des Monuments historiques (section préhistorique), Denis Peyrony intervient tardivement à Glozel. Il fouille en septembre 1927 avec Oreste Tafrali, Marcel Solignac et Alban Vergne. Tous quatre décernent immédiatement au gisement un certificat de parfaite authenticité et rattachent certaines des découvertes faites par eux au paléolithique final, alors qu'aucun des défenseurs de Glozel n'envisage alors d'inscription chronologique antérieure au néolithique ancien. Quelques jours plus tard, le même Peyrony est nommé par le Ministère de l'Instruction publique en vue de faire respecter les dispositions d'une procédure de classement provisoire de Glozel. Il doit notamment dresser l'inventaire des collections et surveiller toutes les fouilles entreprises. Pendant cette période, il est également membre de la Commission internationale qui se rend à Glozel début novembre 1927. Le rapport de cette commission, publié en décembre 1927, comprend en annexe un reniement par le conservateur des Eyzies du certificat d'authenticité qu'il avait décerné à Glozel quelques semaines plus tôt, aussi catégorique qu'avait été son adhésion.

Les adversaires