Une scène historique

Le site

De même que le Musée de Glozel a une double vocation, archéologique et historique, le site de Glozel confond un gisement archéologique et une scène historique. Cette seconde vocation résulte du nombre considérable de visiteurs qui se sont rendus sur place. Il est probable qu'aucun autre gisement ne soit en mesure de revendiquer autant de fouilleurs. A ceux-ci s'ajoutent d'innombrables scientifiques d'autres disciplines, des parlementaires, des magistrats, des hommes politiques, des journalistes.
         Ainsi, le 18 août 1926, Ferdinand 1er, roi de Roumanie, visite le Musée.
         Le 28 mai 1928, Edouard Herriot, alors Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, effectue une visite privée du Musée et du gisement. Il s'y rend sur les conseils de Depéret, le savant doyen de la Faculté des Sciences de Lyon.

Ferdinand 1er, roi de Roumanie

signature d'Edouard Herriot

Le site