Arnold van Gennep

1873-1957

Quelques défenseurs

Ethnographe, folkloriste, ancien professeur à l'Université de Neuchâtel, Arnold van Gennep est également archéologue, membre de la Société préhistorique française.
        
Un des premiers à visiter le gisement de Glozel et à y pratiquer des fouilles (13 juin 1926), il est indéniablement celui qui a contribué à médiatiser les découvertes en leur permettant d'accéder aux colonnes du Mercure de France. Dans cette revue généraliste, Glozel intègre la rubrique "Préhistoire" qu'il dirige pour alimenter rapidement et sept années durant une rubrique à part entière : la "Chronique de Glozel". Hormis ses articles du Mercure, il n'a pas fait paraître de publication sur ce sujet qui convenait pourtant si bien à son esprit curieux et libre.